Témoignage du Professeur Laurent Degos